2 jours à la découverte de Cape Cod

Nous sommes à la mi-septembre, il fait encore bon et la période de la canicule est terminée. C’est le bon moment pour aller au bord de l’océan. On réserve sur un coup de tête un petit hotel à Cape Cod histoire de passer un weekend et découvrir cette grosse péninsule du Massachusetts. Malgré un nom peu envoûtant (la baie aux morues), on en avait entendu beaucoup de bien.

En partant samedi matin tôt, il nous a fallu qu’une petite heure et demi pour arriver à Cape Cod en prenant notre temps et en ayant traversé le pont Sagamore sans aucun embouteillage.

Sandwich – Ancienne ville du Cap

Derrière ce nom rigolo se cache en fait la plus vieille ville de la région de Cape Cod. C’est mignon comme tout et on y trouve beaucoup de boutiques d’artisanat locale, des antiquaires, quelques libraires et 2-3 cafés. On s’y promène à pied. Un beau petit moulin orne le centre de la petite ville avec son église plus blanche que blanche.

Si vous voulez vous poser en terrasse pour boire un café et manger quelque chose, on vous recommande la boulangerie Beth’s. C’est charmant, il y a de bons sandwichs et certaines de leur viennoiserie sont plutôt bonnes (évitez la brioche à la canelle, très quelconque).

Mais c’est surtout le bord de mer qui vaut le détour à Sandwich. Depuis le parking, vous empruntez un petit ponton qui fait 1/4 mile de long et qui surplombe une partie de la plage. La promenade est super plaisante et après quelques minutes, vous voilà sur le sable, à quelques mètres à peine de l’océan. Malgré le 25°C grand soleil, il n’y avait pas trop de monde donc autant vous dire qu’on s’est bien ressourcés. L’air marin, ça vous gagne.

Ville de Sandwitch, MA

Oui oui, la ville s’appelle bien Sandwich.

Boulangerie Beth Sandwich

La petite boulangerie Beth de la ville.

Sandwitch Boardwalk

Le fameux boardwalk qui permet de rejoindre l’océan en suplombant végétation et sable.

Plage de Sandwich.

De Yarmouth à Chatam

On avait réservé un petit hôtel juste à l’extérieur de Yarmouth, au centre de la péninsule. Nous n’y avons passé qu’une nuit mais le coin est loin d’être mémorable. C’était vraiment juste pour l’emplacement. Si vous voulez dormir dans un endroit charmant, louez quelque chose à Sandwich ou Chatam.

Plutôt que d’emprunter la petite autoroute qui parcourt la péninsule d’Ouest en Est, nous avons choisi d’utiliser la route 28, soit celle qui traverse les différents villages. C’est plus mignon mais n’hésitez pas à bifurquer un peu vers la mer si vous voulez une jolie vue.

Chatam – Petite beauté au bord de l’eau

Nous avons commencé par la visite du port de Chatam. Ca ne sent pas trop le poisson mais c’est ici que vous l’aurez frais dans votre assiette (ou plutôt dans votre sandwich). Si je me suis contenté d’un bon petit fish & chips, je dois dire que le prix du homard a littéralement explosé au cours des 6 dernière années. Pour info, en 2012, un sandwich au homard coûtait environ 12-13$. En 2018, le même sandwich coûte 25$… Ca calme direct, surtout lorsque l’on sait que le homard était un aliment de pauvre qu’ils servaient au prisonnier il y a fort longtemps :D.

En vous promenant le long de l’eau, vous pourrez voir quelques bâteaux de pecheurs mais surtout des phoques qui rôdent vu que les pecheurs font le tri dans les poissons (forcément, ça fait de la bouffe gratuite pour les animaux marins… Mais aussi pour les mouettes).

Dirigez-vous ensuite vers le centre-ville de Chatam. C’est joli comme tout, ça se fait à pieds, il y a quelques boutiques sympas, un excellent marchand de glaces nommé « Short & Sweet Ice Cream« . Le personnel était un peu rochon mais il y a l’embarras du choix niveau parfum : miam ! Si vous aimez le mauvais goût vestimentaire, vous pourrez toujours entrer dans n’importe quelle boutique de fringues du coin (un style qui ne plairait pas forcément à ma grand-mère). Il y a aussi quelques boutiques d’antiquités et décorations et une gallerie d’arts.

En roulant un peu plus vers l’Est, vous arriverez au phare de Chatam. Le parking est petit mais on a eu de la chance de trouver une place rapidement. Ici, vous pourrez non-seulement vous promenez sur la longue et belle plage de la ville, mais surtout pousser la simple promenade en petite randonnée  vers le sud. En effet, c’est là que se trouve le refuge faunique national Monomy.

30km de marche pour aller au bout et on vous prie de rester sur les sentiers vu que tout est protégé autour : c’est tout simplement magnifique et reposant. On était quasi les seuls à s’y promener et vous pourrez ainsi voir la végétation qui pousse au bord de l’eau. Attention cependant à ne pas vous faire surprendre par la marée montante qui peut vous empêcher de revenir sur vos pas !

Enfin, avant d’aller dans l’eau, assurez-vous bien qu’il n’y a pas de panneaux indiquant que c’est une zone à requins. Nous avons appris le lendemain qu’un requin avait fait une victime… Sur la plage où nous étions ! O_o

En quittant la zone, roulez vers le nord en passant par la route Shore et la route Orléans, vous verrez de magnifiques maisons et vous aurez plusieurs points de vue sur l’océan.

Old car ville de Chatam

Le petit Jeep Willis de la ville : intérieur toujours aussi rustique.

Ville de Chatam, Massachusetts

La ville de Chatam, très sympa à faire à pied.

Ville de Chatam street photo

Chatam nous rappelle qu’on est pas loin de l’eau.

refuge faunique national Monomoy

Vue depuis le refuge faunique national Monomoy.

Plage de Chatam Cape Cod

La plage de Chatam : sable et hautes herbes.

Moto phare de Chatam Cape Cod

Le petit 2 roues du coin.

Phare de Chatam coucher de soleil

Ce n’est pas le phare du paquet de chips de Cape Cod (on finira par le trouver).

Chatam sunset beach cape cod

Le soleil s’est couché, mais il reste encore quelques couleurs qui surplombent l’océan.

Hyannis, ville maison de JFK

Le lendemain, nous voulions nous chercher une bonne place à brunch (on est aux Etats-Unis tout de même, un bon dimanche démarre généralement par un brunch). Nous avons choisi le Daily Paper Cape Cod et c’était bien bon (prévoir un bon 30 min d’attente mais ça en vaut la peine). Et oui, vous pouvez lire le journal local du jour =].

Ensuite, on est allés se promener dans les rues de Hyannis. Clairement, Hyannis est la plus grosse ville du coin. La principale rue est longue et relativement peuplée avec pas mal de boutiques, cafés et restaurants. Mais surtout, il y a le musée historique de la famille Kennedy et je vous recommande de le faire, même par beau temps. Vu qu’il a grandi et vécu dans le coin, toute sa vie y est retracée et c’est vraiment bien présenté.

Les photos sont nombreuses et la plupart sont vraiment impressionnantes et touchantes (il paraît que la plupart d’entre-elles viennent de la maison blanche ou de sa collection perso et qu’il n’y a pas de doubles). D’ailleurs, profitez-en bien avec vos yeux car il est interdit de prendre des photos. En 1 heure, vous aurez le fait le tour mais c’est vraiment enrichissant.

Pour terminer, nous sommes allés faire un petit tour sur la plage de Hyannis. Plutôt sympa, on a une belle vue sur le reste de la côte Sud de Cape Cod et c’est plutôt propre. Après, oui, ça reste une plage mais quand il fait beau, courir ou se promener au bord de l’eau, c’est agréable :).

Ville de Hyannis Cape Cod soleil

Journée ensoleillée à Hyannis, Cape Cod

JFK Museum Cape Cod

Musée de John F. Kennedy – Même par un gros soleil, allez-y, il faut vraiment le détour.

Plage de Hyannis Cape Cod

La plage de Hyannis, moins belle que celle de Sandwich ou Chatam, mais on en profite quand même.

Et Provincetown alors ?

Provincetown est censé être la ville clé de Cape Cod mais vu qu’elle est située tout au bout de la péninsule, nous l’avons gardé pour un autre jour. D’ailleurs, pour 50$, il est possible d’y aller depuis Boston en bateau et je pense qu’on fera ça car la ville se visite à pieds et on peut faire l’aller-retour en 1 journée, ce qui est bien suffisant. On se garde ça pour la prochaine fois et on vous en reparlera.

Au final, Cape Cod est une région bien relaxante pour passer 2 jours à se promener et profiter de l’océan. C’est mignon, calme, on peut y manger correctement et les gens sont uuultra zen. Et puis à 1H30 de route de Boston, on aurait tort de se priver.

 

Je vous recommande de lire également :