Road Trip en Sicile – Jour 7 : direction Enna, centre de la Sicile

Dernier jour à Syracuse : il est maintenant temps de quitter – à contrecoeur – le quartier d’Ortygia pour se rendre au nord de la ville et plus exactement au parc archéologique de Neapolis.

Avant toute chose, je tiens à signaler une chose : nous sommes littéralement tombés amoureux de Syracuse et de l’ambiance à Ortygia. Nous souhaitons clairement y retourner – et en profiter pour faire un second road trip en Sicile – tant un charme magique émanait de la péninsule sicilienne.

Le Parc archéologique de Neapolis

Il ne faut que 10 minutes pour rejoindre le parc depuis Ortygia en voiture. Pas trop de souci pour se stationner, 2€ de parking pour 2 heures et ça ira. A mon grand regret, la météo n’était pas clémente ce jour-là et on a alterné entre pluie et gros nuages donc pour les photos, ça ne sera pas exactement aussi « lumineux » qu’une carte postale :D.

Aménagé en 1950, on peut y admirer les vestiges d’un amphitéâtre romain, d’un théâtre grec (fort bien conservé) et de la célèbre grotte « L’oreille de Dionysos ». Taillée manuellement, il semblerait que cette grotte servait à enfermer les prisonniers de Dionysos. Vu l’écho produit à l’intérieur lorsque l’on parle (vous pouvez tester, c’est assez impressionnant), Dionysos s’en servait pour écouter les conversations de ses prisonniers.

Bref, encore une occasion de se faire un bain de culture et de s’en mettre plein la vue. A 10€ l’entrée, ça peut sembler un poil cher mais

Le Centre montagneux de la Sicile

La prochaine et dernière étape de notre road trip est Enna, plus haute ville de toute la Sicile. Environ 1h30 de route à faire depuis Syracuse, ce qui reste tout à fait acceptable.

En chemin, on traverse de nombreuses montagnes et on croise de nombreux fermiers. Environ une vingtaine de minutes avant notre destination se trouve une zone industrielle « Sicilia Outlet Village » avec des nombreuses boutiques de grandes marques italiennes. Il y a du choix, c’est bien agencé et je me dégotte des chaussures sympathiques à -80% (c’est-à-dire à un prix _ qu’abordable).

On reprend la route et on aperçoit la ville d’Enna perchée en haut d’une falaise : c’est là. On note de nombreux avertissements recommandant d’avoir des chaînes avec l’auto, au cas où mais pas une once de neige jusqu’au sommet : ouf.

A l’arrivée, c’est une ville loin d’être touristique qui nous attend : personne ne parle anglais, la température a chuté de 10°C et le terrain est bien accidenté comme il faut. Rien que pour accéder, il a fallu enchaîne des virages bien en épingle qui te font repasser en 1ère : toute une expérience !

Nous avons passé une première soirée relax : promenade dans la ville, un peu de shopping, aperçu de l’ambiance bien familiale, c’est plutôt cool ! Par contre, ça vente fort et la température ressentie a chuté à 3°C dès 19h donc on a un peu accéléré la marche (pour rappel, il faisait 16°C à Syracuse). Et la sympathie des locaux vous fait oublier la fraîcheur du soir.

Nous avons dîné au restaurant Baglio Balata : excellente cuisine un peu avant-gardiste pour la Sicile, leur charcuterie, leur pizza et leur tiramisu sont excellents. On en a profité pour découvrir un bon merlot Sycilien somptueux. Si jamais vous passez à Enna, allez-y !

On a hâte de découvrir les merveilles de la ville lors de notre prochaine journée.

Le Parc archéologique Neapolis

Un amphitéâtre grec fort bien conservé.

L’oreille de Dionysos : entrez donc !

L’ambiance et l’écho à l’intérieur de la grosse de Dionysos sont saisissants.

Un amphitéâtre romain un peu moins bien conservé.

Arrivé à Enna en soirée : on passe de 17°C à 3°C !

Je vous recommande de lire également :