Road Trip en Sicile – Jour 8 : Enna, le nombril de la Sicile


C’est le petit matin et le ciel est bleu comme on l’aime, on va pouvoir découvrir les merveilles de la ville sous le soleil.

Après un bon petit déjeuner à notre hôtel (il n’y en a que deux en ville), il est l’heure de partir se promener. On se dirige vers l’extrême Nord de la ville. Pour faire court, sachez qu’à peine plus d’une demi-journée suffit pour voir les principaux lieux d’intérêt de la ville.

Le Château de Lombardie et l’extrême Nord de la ville

Nous avons commencé la journée en visitant le « Castello di Lombardia« . L’entrée est gratuite et si sa taille est impressionante, ça ne reste pas nécessairement le plus bel endroit visité en Sicile. Cela dit, plusieurs parties ont été bien conservées alors n’hésitez pas y aller.

Truc sympa : l’une des tour est en excellent état et il est possible de monter au sommet. De là, vous pourrez profiter de la magnifique vue sur la Sicile et sur la ville d’Enna. En visitant les lieux, on en apprend davantage sur l’efficacité défensive du château qui permit de repousser plusieurs assauts des différents conquérents de la Sicile.

Juste à l’arrière du château, vous pourrez vous rendre en haut du Rocher de Cérès « Rocca di Cerere ». Ici se trouvait apparemment un sanctuaire dédié à la déesse de Cérès. Il ne faut que quelques minutes pour se rendre au sommet du rocher et admirer la magnifique vue sur les villes autour d’Enna. Bref, de quoi vous donner un bel aperçu de la région.

Nous étions chanceux, le ciel était complètement dégagé, ce qui nous a permis d’observer en détails la région centrale de la Sicile.

Eglise et cathédrale

En redescendant vers le centre-ville, on passe devant quelques belles places comme la Piazza San Francesco et son église (qui était fermée) ou encore la Piazza Duomo avec la cathédrale d’Enna. Prenez quelques minutes pour la visiter, l’intérieur est magnifique avec un sol en marbre qui impose le respect, un plafond à caissons avec des poutres impressionnantes et des peintures somptueuses.

La Cathédrale est située proche d’une place qui mérite une petite pause, surtout lors du coucher du soleil. La lumière projetée sur la cathédrale est superbe et on peut voir une lumière fortement orangée sur la ville basse d’Enna.

Toujours en redescendant vers le Sud, on prend un peu de temps pour visiter l’église Santa Chiara. Des guides écrits sont disponibles en plusieurs langues dont le français pour comprendre ce qui s’est passé ici. Une locale présente dans l’église nous explique que l’endroit abrite des corps de personnes tombées durant la 1ère et 2ème guerre mondiale. L’église a donc été transformée en sanctuaire dédié aux morts pour la patrie.

Encore plus bas se trouve l’église San Cataldo à l’intersection des rues Pergusa et Roma, les 2 artères principales de la ville pour faire du shopping et découvrir les commerçants locaux.

Météo d’un station de ski

Malgré un soleil éclatant, Enna est situé à près de 1000m d’altitude, nous rappelant un climat humide et relativement froid pour la Sicile. La température se situait autour de 8°C en journée pour tomber à 3°C le soir (on est loin des 16-17°C de Palerme ou Syracuse).

Mais malgré tout, il fait bon de se promener dans la cité d’Enna. Malgré des constructions plus modernes, la ville possède un certain charme et le calme qui l’habite (surtout le dimanche) permet de « faire le vide » dans sa tête et faire une visite sans une foule de touriste. Je note au passage que c’est la seule ville où personne ne parlais l’anglais, il a fallu mettre en pratique notre italien de débutant, ce qui était assez fun !

En soirée, nous avons dîné à un autre excellent restaurant : Ariston. Ouvert depuis les années 60, vous trouverez ici une large gamme de plats siciliens à un prix abordable. Nous avons testé quelques plats de la mer et une pizza, tout était succulent et le service impeccable.

Vue depuis le Nord de la ville d’Enna, situé à 1000m.

Le château d’Enna est grand… Et nous étions seuls à l’intérieur.

Sacré gros château.

L’Eglise Santa Chiaria

La Piazza Giuseppe Mazzini

Enna, ville si peu touristique et pleine de charme.

Le coucher de soleil mérite d’être admiré depuis les hauteurs d’Enna.

L’intérieur de la somptueuse Cathédrale d’Enna.

Atelier d’une artiste peintre, elle a préféré que je prenne une photo sans elle… Dommage.

Le soleil se couche…

Qui n’aime pas admirer un coucher de soleil en pleine montagne…


Je vous recommande de lire également :