Un long weekend dans le Maine en été (1/5)


Durant l’été, j’ai eu l’occasion de partir faire un road trip dans le Maine pour me rendre dans les environs de Brunswick, que j’avais déjà visité lors d’un hiver précédent. Cette fois-ci, la route se fait en MGB et nous avons choisi de passer par les routes de campagne et montagne depuis le Québec, en passant par le New Hampshire pour finir dans le Maine.

Nous sommes partis de Montréal à 7h du matin, avec le soleil et une température agréable de 18°C, suffisant pour rouler sans toit sur la tête. Pas de GPS mais une vraie carte en papier à l’ancienne car c’est plus fun et de toute façon, on a notre temps.

A peine quelques heures après avoir quitté Montréal, la température dépassait les 25°C sans aucun nuage sur la tête. Je peux vous certifier qu’aller dans le Maine en été n’a strictement rien à voir avec l’hiver. Paysages fleuris et verdures abondent les plaines et les petites montagnes traversées en voiture. On s’arrête pour des haltes dans des petits Dine-In des petites communautés où les gens que l’on rencontre sont pour la grande majorité des cas, fort sympathiques et la météo lumineuse rend le voyage bien plus plaisant.

N’hésitez pas à vous arrêter à la ville de Colebrook à la frontière du New Hampshire pour un petit casse-croute et prenez le temps d’admirer le paysage à travers la longue route 26. Chose importante, assurez-vous d’avoir un réservoir d’essence suffisamment rempli à Colebrook car ensuite, vous allez arpenter des campagnes calmes pendant quelques centaines de km et ce, sans la moindre station essence.

Sur la route, le relief est de la partie, avec pas mal de vaches et de chevaux qui viennent enrichir le paysage. On croise pas mal de motards qui nous saluent et on se dirige tranquillement vers notre destination.

Arrivée à Brunswick

Finalement, nous sommes arrivés à notre destination en début d’après-midi (je ne me suis trompé que 2 fois de chemins pour une perte de temps d’environ 20 min, ce qui n’est pas grand chose vu l’énormité de petites routes empruntées). Brunswick n’est pas une ville très grande en soi (en terme de bâtiments), mais elle est extrêmement étendue, ce qui ne rend pas la navigation si facile que ça. Fort heureusement, il est assez aisé de tomber sur des habitants qui vous aideront avec joie à retrouver votre chemin.

Entre été et hiver, Brunswick change du tout au tout. Durant la période chaude, on sent que la ville est plus vivante et plus joyeuse mais avec une atmosphère de serrenité très apaisante. Les antiquaires exposent davantage d’objets en tout genre, les gens traînent davantage dans les parcs et surtout, c’est l’occasion d’aller se régaler au Gelato Fiasco, l’un des meilleurs marchands de glace des Etats-Unis selon moi !

Soirée à Bailey Island

Le jour de notre arrivée, pas un nuage n’était dans le ciel. Ca a été l’occasion de foncer en début de soirée à Bailey’s Island, et plus précisément à Harpswell pour admirer l’océan et le magnifique petit port. L’endroit se situe à une dizaine de minutes de la ville, ce qui est fort pratique. Pour le coup, j’avais trouvé l’endroit magnifique en hiver, il est aussi beau (mais différemment) durant l’été.

Pause rapide au Québec avant de reprendre la route vers le New Hampshire.

Pause rapide au Québec avant de reprendre la route vers le New Hampshire.

Le Maine et ses paysages durant l'été.

Le Maine et ses paysages durant l’été.

Bien arrivés à Brunswick, après un peu plus de 6h de trajet au soleil.

Bien arrivés à Brunswick, après un peu plus de 6h de trajet au soleil.

Brunswick, la ville où l'on réside.

Brunswick, la ville où l’on réside.

Un pêcheur de la ville de Brunswick.

Un pêcheur de la ville de Brunswick.

Antiquaire de Brunswick

Un des nombreux antiquaire de Brunswick… Que de choix !

Les alentours de Brunswick en début de soirée.

Les alentours de Brunswick en début de soirée.

Bailey Island

Bailey Island

Vue sur l'océan depuis la pointe de Bailey Island

Vue sur l’océan depuis la pointe de Bailey Island


Je vous recommande de lire également :