1 journée de road trip de Gloucester à Salem (MA)

Voici quelques semaines que le beau temps est revenu et du coup, on a eu envie de découvrir un peu plus les alentours de Boston. C’est parti pour 1 journée de road-trip vers 2 villes sur la côte Est.

De Watertown à Gloucester par la route 1 et 133

Ayant entendu que du bien de Gloucester, on a décidé d’y aller une petite journée. Plutôt que de prendre l’autoroute moche et loin d’être fun, on a choisi de passer par les intérieurs pour se faire un bon petit road trip. Et mine de rien, la route fut plus jolie que je ne le pensais. Une fois passé Medford, les routes sont agréables, remplies de belles demeures mais aussi de petits marchands atypiques en tout genre. Et puis pour 30 minutes de plus, autant découvrir du pays. A part un 15 min à rouler sur une portion de la route 1, le trajet pour se rendre à Gloucester fut vraiment agréable.

Le paysage gagne en beauté et la qualité de l’air s’améliore lorsque l’on roule sur la route 133. Avant d’arriver à Gloucester, on a fait une petite halte à Essex pour se remplir la panse avec quelques bons produits de la mer. On vous recommande d’ailleurs le restaurant « Woodmans » qui nous a laissé un bon souvenir : j’ai mangé un excellent sandwich au homard et mademoiselle s’est régalée avec son burger de saumon. Les produits sont frais, ça ressemble un peu à un « fast-food » mais c’est très bon.

Le soleil brille, on termine notre repas et on reprend la route : 20 minutes plus tard, nous voilà à Gloucester. Si le centre-ville est loin d’être inoubliable, le bord de mer est revanche un vrai bonheur : c’est calme, très fleuri, ça sent bon l’océan et la promenade près de la baie est vraiment sympathique. Un peu plus loin, on peut se poser sur les rochers et admirer une vue sur la ville.

En revanche, si la promenade est agréable, ça manque un peu d’animation au bord de l’eau : l’avenue est remplie de maisons, 1 restaurant, 1 pressing et une pizzeria bon marché. Ca manque un peu de café avec terrasse mais bon… On fait avec ! A moins de vouloir s’aventurer en mer, on fait le tour assez rapidement. 1 grosse heure à tout casser suffit amplement pour admirer le bord de l’eau.

En se renseignant un peu, on apprend que beaucoup d’immigrants italiens et portugais sont venus dans cette ville durant le 19ème siècle… Et cela se confirme en observant les noms de tous ceux qui ont disparu en mer, malheureusement.

Bref, le temps passe et on a envie de bouger. En regardant la carte, 3 villes ont attiré notre attention : Rockport, Marblehead et Salem : c’est finalement cette dernière qui sera notre 2ème étape avant le retour à Boston.

Salem, ancien repère de la sorcellerie

La route 127 du bord de mer entre Gloucester et Salem est magnifique et tranquille. Pas d’embouteillage, juste de l’asphalte un peu valloneux avec d’un côté la campagne, de l’autre l’océan. 45 minutes plus tard, nous arrivons dans la ville aux sorcières.

L’ambiance n’a plus rien à voir avec le village de Gloucester. Salem est une ville, certes pas aussi grande que Boston mais il y a de l’animation. C’est d’ailleurs jour de marché au centre-ville donc a pu profiter des différentes créations artisanales de la ville. Une partie de l’Est de la ville est même entièrement piétonne (notamment Essex St) : profitez-en pour voir les différentes boutiques mystiques de sorcellerie. D’ailleurs, il y a de la compétition en matière de lecture psychique et tarots, on sent que ça fait partie de l’héritage de la ville. On peut même voir les client se faire « lire » en vitrine, ce qui est assez particulier.

Autour de la mairie, n’hésitez pas à faire un tour dans les différentes boutiques. Peu importe où vous allez, il y aura toujours un message qui vous rappellera que si vous tentez de faire une « mauvaise action », votre âme en subira les conséquences… Fun !

N’oubliez pas d’aller visiter l’Ouest de la ville, plus calme mais aussi plus authentique avec quelques vieilles bâtisses. Vous en profiterez d’ailleurs pour passer devant la maison de Jonathan Corwin, alias la « Witch House« , construite dans les années 1600. Promenez-vous aussi sur Chestnut Street, la rue vous en mettra plein la vue avec ses nombreuses habitations antiques. On a également pu faire un tour dans le jardin de la Rope Mansion. On a certainement loupé quelques lieux historiques car il y en a un bon paquet dans cette partie de la ville. (voir la liste)

La maison aux sorcières… Devenue aujourd’hui un monument historique à Salem.
Hmm… Quel étiquette vais-je coller sur ma porte d’entrée ?

On voulait en faire davantage mais l’après-midi est vite passée. A mon avis, pour en profiter, il faut passer une bonne journée à Salem. J’aurai bien voulu faire la marche des sorcières et visiter le Salem Wax Museum : ça sera pour la prochaine fois, la ville étant à 1 petite heure à peine de Boston.

Quoiqu’il en soit, si vous voulez voir une ville maritime sur la côte Est à moins de 45 minutes de Boston, la ville de Salem est un très bon choix, d’autant plus que les gens sont (sans surprise) bien plus décontractés et polis qu’à Boston même.

Je vous recommande de lire également :