Aller-retour à Toronto

Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion d’aller à Toronto pour le travail. Départ le matin à 6h de chez moi pour prendre l’avion à 8h et arriver à 9h15 dans la grande ville. Retour la même journée à 18h… Mieux vaut avoir bien dormi la veille !

Entre temps, j’ai pu ainsi découvrir les bureaux et les équipes de la filiale anglophone du groupe pour lequel je travaille. Une fois arrivé aux abords de la ville, je ne constate pas de gros changements. Les panneaux sont toujours en deux langues et le paysage reste également assez urbain (avec néanmoins bien plus de grattes-ciel).

Non, le vrai changement s’est montré dès que je suis arrivé dans les locaux. Tout d’abord, tout le monde parle anglais sans exception (et oui, Toronto est située en Ontario, province anglophone du Canada). Mais surtout, c’est l’atmosphère qui m’a pas mal déroutée au début. Les anglophones sont beaucoup plus calmes et n’ont pas vraiment le même humour que les québecois.

Oh, pas d’inquiétude, le but de ce post n’est pas de “casser” les canadiens de l’Ontario” mais juste de faire une constatation sur l’ambiance qui change vraiment d’une province à l’autre.

En tout cas, j’espère rapidement y retourner et si possible, y rester 2 ou 3 jours afin de pouvoir me promener davantage dans ce New-York canadien :). Ah oui, chose importante, la ville est bien plus étendue que l’Île de Montréal, ile que je trouve déjà immense.