Ca déménage dans la Petite Patrie

Ça y est !

Ca fait maintenant un peu plus d’un mois que j’ai déménagé du Plateau Mont-Royal ! Depuis, j’habite dans le quartier de la Petite-Patrie, limite Villeray, entre le métro Beaubien et Jean-Talon. Je ne vous cache pas que j’adore mon nouveau quartier, qu’il y fait bon vivre et que ça fait bien plus “québecois”.

D’abord, je suis près du marché Jean-Talon, probablement le meilleur marché que j’ai pu voir jusqu’à présent au Québec. Rien de plus agréable de marcher 5 minutes pour acheter du bon poisson, de la bonne viande et surtout, des fruits et légumes issus de la province. Le choix est grand et les prix corrects donc bon, autant en profiter.

Autre point non-négligeable : je suis à deux pas de la rue St-Zotique. La première fois que j’ai parcouru cette rue à pied, j’ai été surpris de voir le nombre de bars et petits restaurants exotiques qu’il y avait. Il y a matière à tester mais pour le moment, j’ai fait et refait le café Ellefsen.

Enfin, je ne vous cache que ce quartier regorge moins de français et surtout, moins de parisiens 100% pur race. C’est donc plus calme mais les loyers sont aussi moins élevés, le tout pour une qualité de bâtisse supérieure à ce que j’avais sur le Plateau. Les voisins sont calmes, le concierge super sympa et le gérant à l’écoute de ses locataires. La proximité des métro me permet au final de mettre autant de temps qu’avant ou presque pour me rendre à mon travail.

Le weekend dernier, j’ai enfin fini par faire une pendaison de crémaillère avec les copains-copines d’ici. Un vrai plaisir de recevoir les ami(e)s chez soi, sans se soucier du bruit ou des flics qui débarquent parce que les murs sont en carton. Bref, ce n’est que le début dans ce quartier mais je m’y plais beaucoup !

2 réflexions au sujet de “Ca déménage dans la Petite Patrie”

  1. J’adore la Petite-Patrie, j’y ai vécu un peu plus de 8 ans. Maintenant je demeure dans le Vieux-Rosemont et c’est tout aussi plaisant.

    Vive Montréal !!! Montréalistik

Les commentaires sont fermés.