Café Beaufort : manger à la scandinave

L’endroit a été racheté et renommé Café Beaufort depuis plusieurs mois

J’ai récemment découvert un charmant café où l’on y sert des spécialités scandinaves, j’ai nommé le Ellefsen.

Dans le quartier de Petite-Patrie, pas loin du marché Jean-Talon se trouve donc un café/restaurant qui sert différentes spécialités d’Europe de l’Est. Autant dire que c’est pratique d’avoir la serveuse qui vous annonce automatiquement les différents plats et ce qu’ils contiennent car les noms ne sont pas très parlants : gravlax, smorrebroad, fruits d’Oloff et poutine norvégienne…

A l’intérieur du café, on y trouve une atmosphère un peu rustique et vintage qui fait tout le charme de l’endroit. On trouve certes des tables pour deux, quatre ou six personnes mais aussi des énormes tables à pique-nique avec des bancs que l’on peut partager. Sympa, et il y a de l’espace pour manger. Bref, le cadre est agréable et bien sûr le plus important : c’est bon !

Les plats sont soigneusement préparés et on apprécie le mélange des saveurs. Pour ma part, j’ai choisi d’opter pour un mélage d’Europe de l’Est et de Canada avec une poutine norvégienne : on retrouve toujours les frites et du fromage, mais aussi des boulettes de viande norvégiennes et quelques aromates supplémentaires qui font de cette poutine une des moins écoeurante que j’ai pu manger jusqu’à présent :).

Bien sûr, j’aime bien la poutine, mais à petite dose. Mais celle-ci était tout de même bien plus raffinée que ce que j’ai pu gouter ailleurs. A refaire, d’autant plus que l’Ellefsen n’est pas loin de chez moi (car oui, j’ai récemment déménagé et ce changement fera l’objet d’un prochain post).

Un petit goût d’Orient au Petit Alep

Cette semaine, j’ai eu enfin l’occasion d’aller dîner au Petit Alep, restaurant syrien/arménien près du marché Jean-Talon. Arrivé devant, j’ai remarqué malgré une devanture très discrète, qu’il il y avait pas mal de monde sachant que nous étions… Mardi ! En entrant, j’ai deviné rapidement qu’on avait affaire à un restaurant de type bistro avec une ambiance bien chaleureuse. Pas … Lire la suite

9 jours de vacances à Los Angeles

Afin de bien terminer l’hiver à Montréal, j’ai choisi de le terminer la semaine dernière… Sur la côte Ouest des États-Unis. Un de mes meilleurs amis habitant là-bas, autant dire que ça a été de bonnes retrouvailles. En 2005, j’avais entraperçu Los Angeles en y allant 2 jours mais je n’ai eu qu’un bref aperçu de la ville.

Bref, je quitte Montréal le samedi à 5h du matin à -10°C pour arriver 5h plus tard en plein cœur de Los Angeles sous un soleil de 23°C… Les vacances commencent bien !

Ce qu’il y a de bien à Los Angeles, c’est qu’il fait presque tout le temps beau, ni trop chaud et ni trop froid. Néanmoins, avec des températures qui oscillent entre 18 et 26°C pour l’hiver, autant dire que j’ai eu une semaine bien chaude.

J’ai logé dans le quartier de Westwood durant mon séjour et je dois avouer que j’ai bien apprécié ce quartier car on peut s’y promener… A pied ! Oui, ça paraît fou mais sachez qu’à Los Angeles, avoir une voiture est une étape obligatoire si vous souhaitez vivre dans de bonnes conditions. En effet, la ville est dense et très très étendue et vous ne ferez pas grand chose à pied. Le métro, quant à lui, ne se rend pas partout et reste mal fréquenté. Quant au bus, non-seulement il faut l’attendre, mais vu les distances que vous devez parcourir, vous avez intérêt à être patient avant d’arriver à destination.

Mais revenons-en à Westwood. Ce quartier résidentiel est agréable dans le sens ou il ressemble à une petite commune, loin de la folie des grandeurs des États-Unis. Plein de petits commerces, bars, restaurants à proximité avec bien sûr, l’immense campus universitaire de UCLA. Sachant qu’il s’agit d’une université publique, j’ai pu prendre le temps de la visiter, voire d’y relaxer une après-midi.

Hormis cela, j’ai eu l’occasion de découvrir plusieurs spots bien sympathiques, avec entre autre :

  • Santa Monica avec sa plage et ses promenades.
  • Venice Beach et son odeur de cannabis.
  • Paradise Cove (une très belle plage un peu en dehors de Los Angeles).
  • L’observatoire Griffith (il n’a rien de spécial mais il est situé en hauteur et on a alors une vue magnifique sur tout Los Angeles).
  • Hollywood Boulevard : très décevant d’un point de vue touristique, il n’y a pas grand chose à faire.
  • Le Downtown : autant dire que le soir, c’est un quartier mort. Beaucoup de murs gris, nous sommes néanmoins allés au Standard, un bar qui se situe sur le toit d’un building… Vue sympa et endroit agréable, il s’agit d’un bar ouvert.
  • Beverly Hills pour voir les belles demeures.

Enfin, dernier point important, la ville de Los Angeles est située en Californie du Sud. Autant dire que les gens sont relax, aimables, pas stressés mais surtout, ils n’hésitent pas à se montrer, peu importe leur style. A Los Angeles, ils adorent le R&B, rap américain et… La Dance. Par contre, ils ne sont pas trop fan d’électro.

Pas grave, pendant une semaine, on a pu s’amuser à se la jouer douchebag style avec le rap américain à fond dans la voiture. Il faut dire qu’avec sa Ford Mustang noir cabriolet, mon ami s’était “bien intégré” à L.A.

En parlant de voiture, j’en profite pour dire que Los Angeles est le paradis de la belle voiture moderne. Porsche, BMW, Mercedes, Cadillac, Ferrari, on croise plusieurs beaux modèles de toutes ces marques à tous les coins de rues. J’ai noté que les californiens adoraient la Porsche Panamera, il y en a partout. Les gens sont-ils si riches là-bas ? Pas spécialement mais le prix des voitures est vraiment bas, que ce soit comparé au reste des États-Unis, au Canada ou même en Europe, peu importe que vous achetiez un modèle américain ou européen.

En effet, la voiture étant quasi indispensable dans cette ville, passer son permis de conduire coûte 30$ et l’essence reste encore abordable. Au niveau du stationnement, c’est un peu la roulette russe. Les prix grimpent à 20$/heure dans le centre-ville alors que dans les quartiers les plus “cool”, on en a généralement pour 5$ la journée… Pratique quand on va à la plage !

Enfin, le fait de rester une bonne semaine sur place m’a vraiment permis de comprendre pourquoi Los Angeles est certes une ville qui peut paraître ennuyeuse pour de simples vacances, mais une ville où il fait bon vivre aux États-Unis. Bien sûr, on retrouve tous les clichés américains insupportables, à savoir la malbouffe abondante, la paresse des américains à marcher d’une manière générale et aussi le contrôle strict des flics à tous les coins de rue. Mais malgré ça, on s’y sent bien. Ca m’a un peu rappelé Montréal, sauf qu’ici tout est 10 fois plus grand, il y a l’océan et il fait chaud en mars.

>> VOIR TOUTES LES PHOTOS DE LOS ANGELES <<

Voyager en train entre Montréal et Toronto avec VIA Rail

Je fais souvent des aller-retours Montréal-Toronto pour mon travail. Si, au début, je trouvais ça fun de pouvoir y aller en avion, il arrive un moment ou devoir se taper le taxi avec les embouteillages pour se rendre a l’aéroport lasse un peu… Évidemment, certains vont tout de suite : “hého t’es cool Ramenos avec ton idée mais avec le … Lire la suite

Canadiens de Montréal VS Hurricanes !

Lundi, j’ai eu la chance d’aller voir enfin un match de hockey en live (merci pour les places Louis) directement au Centre Bell, le centre des sports et gros événements à Montréal.

Si voir une “game” de hockey à la TV est sympa, sans être extra, c’est évidemment une toute autre affaire en salle, face à la glace. L’ambiance était à son rendez-vous. Voir un match en vrai, c’est juste la grande classe internationale.

Le Centre Bell est vraiment immense et peut contenir jusqu’à  30 000 personnes si je me souviens bien. Avant le match, les gens sont relativement calmes mais dès que les joueurs arrivent sur la glace, ça gueule de partout. On acclame ceux qu’on soutient à gauche et on applaudit très timidement l’ennemi à droite.

C’est pas mal bruyant, mais dès que le jeu commence, tout le monde devient silencieux… Mais quand je vous silencieux, c’est silencieux, genre on entend juste les mouches voler. Et puis lorsque les joueurs se rapprochent des buts, les gens entrent en transe :D.

Par chance, j’ai eu de très bonnes places et je pouvais discerner sans problème le faciès des joueurs. J’en ai profité pour parfaire mes connaissances sur les règles du hockey (merci Marie-Claude).

En ce qui me concerne, je trouve le principe de la pénalité assez fun. Si l’on est habitué en France aux cartons rouge avec le foot, les pénalités au hockey sont représentées par des exclusions temporaires (2 min) du ou des joueurs concernés. En clair, ça donne l’impression que l’arbitre dit au pénalisé “Va dans le coin, tu es puni pendant 2 minutes“. Ça donne une impression assez scolaire, genre le vilain garnement qui doit porter son bonnet d’âne dans un coin quelques temps.

Et puis ce que j’aime avec le hockey, c’est que c’est tout sauf un sport de chochottes contrairement au foot. Désolé pour ceux qui me lisent et qui aiment le foot, mais les mecs qui font sembler de souffrir au ralenti car on a marché sur leur petit doigt de pieds, je trouve que ça casse le rythme de jeu trop souvent et ça finit par être blasant.

Ici, ça se bouscule, ça se plaque contre la vitre et la glace, ça bouge vite et généralement, le jeu est arrêté si un joueur faite une faute… Mais genre une vraie faute (donner un coup de bâton gratuit dans le visage ou une partie du corps, hors-jeu, etc). Et bien sur, si vous voyez un joueur accrocher le goal adverse, vous avez de grande chance qu’il se fasse vdémolir devant vous car… On ne touche pas au goal adverse, c’est interdit !

Bref, ce match était intense et voir du hockey de près, c’est juste très impressionnant. Malheureusement, l’équipe de Montréal a perdu mais cela n’a en rien entravé le plaisir que j’ai eu à regarder ce match.

A refaire, quand cela sera possible…

L’hiver en images à Montréal

Depuis une quinzaine de jours, le véritable hiver a enfin démarré à Montréal. J’entends par là qu’il a neigé plus de 20cm de neige en l’espace de 2 jours et que cela s’est répété par la suite. Bien sur qui dit beaucoup de neige dit par la suite pas mal de verglas.

Je ne vous cache pas que depuis 3 jours, c’est un peu le parcours du combattant pour se rendre au travail. En effet, par grand froid et grand vent, il faut :

  • Eviter les plaques de verglas.
  • Anticiper la glissade éventuelle à cause des rafales de vents provoquées à chaque carrefour.
  • Anticiper le bus qui passe près du trottoir et qui peut vous envoyer plein de vieille neige pourrie.
  • Ne pas oublier sa tuque sinon bye bye les oreilles.
  • Faire attention à que votre lunch préféré ne gèle pas à cause de la température (une fois je me suis retrouvé avec de la glace à la tomate et non de la tomate en guise d’entrée).
  • Faire l’effort de marcher sinon on ne se motive pas trop à sortir (sauf les fous comme moi qui vont prendre des photos pendant 1h à -26°C).

Oui, Montréal l’hiver, c’est quelque chose !

Mais Montréal l’hiver, c’est aussi plein une belle neige blanche, un changement de paysage pas désagréable par rapport à l’été, du ski, des descentes en luge, des boissons chaudes alcoolisées à boire en extérieur, un sentiment d’être à la montage en pleine ville et enfin un temps pas mal ensoleillé pour la plupart des jours.

>> VOIR QUELQUES PHOTOS DE MONTREAL EN HIVER

Igloofest 2012 avec A-TRAK à Montréal

igloofest-2012-logoCette année, à nouveau, j’ai pu participer à l’Igloofest. Pour rappel, il s’agit d’un événement se déroulant en plein hiver ou le but consiste à écouter et danser sur de la musique électro en extérieur.

Par chance, le soir ou passait A-TRAK, il ne faisait que -9°C et il y avait beaucoup de neige bien fraiche, le tout sans aucune brise de vent : bref, le temps parfait pour en profiter !

Nous y sommes allés dès l’ouverture, le jeudi, puisque c’est A-Trak qui lançait l’événement. La dernière fois que je l’avais entendu, c’était lors de son mix avec Armand Van Helden pour Duck Sauce.

Hormis cela, il est quand même arrivé en final du DMC en 97 et en 2001… Et c’est en l’écoutant en live que je peux vous confirmer que c’est bon DJ… En tout cas, il s’est fait pas mal plaisir à l’Igloofest. Ambiance festive, la place s’est rapidement remplie pour finalement être pleine 30 min après son début.

Bref, bonne ambiance, du monde, un temps extra, des amis avec qui danser et faire la fête… L’Igloo Fest démarre bien pour cette nouvelle année !

Yeah Yeah Yeah (pour les nostalgiques)


Duck Sauce (pour les moins nostalgiques)

M. Lazhar où comment voir un bon film québecois

Hier soir, je suis allé voir un film québecois intitulé Monsieur Lazhar. Sans prétention, ce film porte sur la scolarité des enfants au Québec. Sachant qu’il s’agit déjà d’un sujet houleux en France, je me suis dit “allez je regarde le trailer, on ne sait jamais, en plus j’aime bien le domaine de l’éducation“. Et puis, le trailer m’a donné … Lire la suite

Un mois de novembre 2011… Pas si pire !

On dit souvent que novembre et février sont les pires mois de l’année au Québec. Néanmoins, j’ai eu l’impression de vivre un vrai automne cette année à Montréal. Novembre n’a pas été marqué par des jours gris, pluvieux et avec de la gadoue… Contrairement à l’an passé. Beaucoup de soleil pour ce mois de novembre, des températures assez douces et … Lire la suite

L’Halloween à Montréal… C’est reparti !

Le weekend dernier, c’était Halloween. Et ici, ça ne rigole pas avec cette fête… Enfin si on se marre bien mais ce que je veux dire, c’est que les canadiens et les québecois la prennent très au sérieux, ce qui fait que plein de gens se donnent à fond pour faire des costumes. Pour ma part, j’ai bien sur jouer … Lire la suite

Les zombies nous envahissent !

Aujourd’hui, en ce jour du 22 octobre, a eu lieu la grande marche des zombies dans Montréal. C’est par le plus grand des hasard que je suis arrivé à l’heure pour tous les voir partir en masse.

Je dois avouer que certains étaient vraiment bien déguisés, presque à en faire peur ! Par contre, il faudra qu’on m’explique pourquoi certains parents emmènent leur enfant de 5 ans voir un tel événement car encore une fois, certains déguisements peuvent faire sursauter facilement un adulte si l’on s’en approche de trop près…

Quoiqu’il en soit, j’ai pu assister à ce défilé de morts-vivants qui envahissaient les trottoirs. Si un humain avait le malheur de rester sur leur chemin, il y avait bien au moins 1 zombie pour le secouer un peu 🙂 . Pour ma part, je suis resté un peu en retrait, histoire d’en prendre quelques uns en photo. Quel dommage que l’organisateur n’ait pas réussi à bloquer au moins une rue pour ce défilé… Peut-être à cause du nombre de personnes, qui était inférieur à 1000 à vue de nez ! Mais bon, ça reste quand même bien fun et la majorité des participants jouaient le jeu, ne serait-ce que dans la démarche. En effet, le déguisement est important mais il ne fait pas tout…

My little sister in Montreal !

Toute la semaine dernière, j’ai eu le plaisir d’accueillir ma chère petite sœur qui est venue passer ses vacances à Montréal. Ça fait toujours plaisir d’avoir la famille proche qui passe vous voir. Mon oncle, mon petit cousin et maintenant… Ma sœur ! Il faut dire que je ne l’avais pas vu depuis décembre 2010… Le temps passe vite, très vite !

Par chance, cette dernière semaine du mois de septembre était pleine de beau temps excepté un jeudi qui s’est montré un peu capricieux. J’ai eu la chance de pouvoir l’emmener au dernier Picnik Electro de l’année 2011… Un Picnik sous le soleil, entre amis !

Si nous avons passé toute la durée de ses vacances sur Montréal (je n’ai pas eu la possibilité de sortir de la ville), il faut dire qu’il y a vraiment eu de quoi faire.

Entre la découverte de la poutine au Dunn’s (oui je sais, j’emmène tous mes visiteurs là-bas), déguster un brunch bon et bien riche à l’Avenue, passer une soirée rock’n roll au bar l’Abreuvoir, participer à une soirée d’anniversaire déguisée et aller danser à la Tulipe sur la thématique des années 90′, autant dire que cette semaine était… Assez animée !

Le décalage avec Paris a été intense pour ma sœur, et pas seulement au niveau de l’horaire. Vivre, marcher et communiquer via un rythme détendu à la montréalaise a été un pas à franchir, ce qu’elle a parfaitement bien fait. Au bout d’une semaine, elle avait déjà trouvé ses repères dans la ville, comme si elle était à la maison. Il faut croire que malgré sa taille, vivre à Montréal donne l’impression de vivre dans un grand village très animé !

Tu reviens quand tu veux petite sœur ! 🙂

Les Grands voiliers du vieux port

Le weekend dernier, la plupart des grands voiliers étaient amarrés aux quais du vieux port de Montréal.

Sous un magnifique soleil, j’ai pu contempler une partie de ces magnifiques bateaux. Oui, je sais sur les photos, on les voit d’un peu loin mais il y avait une queue de folie pour acheter un ticket et ensuite une autre queue de malade pour accéder à un bateau.

Bref, la passerelle a été mon amie :). En tout cas, c’est impressionnant de voir la complexité des cordages. et la finesse de la découpe du bois. Ce sont vraiment des beaux bateaux. Par contre question solidité, ce n’est pas trop ça…

Des visiteurs de Marly le Roi à Montréal

La semaine dernière, c’est Guillaume et Bérengère qui sont venus me rendre visite à Montréal. Faisant un bon trip de 15 jours au Canada (Ontario + Québec) ils se sont bien sûr arrêtés par l’étape Montréal durant 2 jours (ça passe vite) ! Pique-nique, puis souper maison le soir d’après, ça m’a fait plaisir de revoir un héticien que je … Lire la suite

Meg 2011, le petit festival de l’électrogroove !

J’ai découvert cette année un petit festival qui dure 2-3 jours mais qui tape en plein dans la musique électronique : le MEG Montréal Festival. Le MEG est en fait un festival de musique émergente électronique, hip-hop et pop. Mais cette année, j’ai noté pas mal de soirée vraiment électro ! J’ai pu ainsi aller écouter et danser ce vendredi … Lire la suite

2 héticiens à Montréal !

La semaine dernière, j’ai accueilli Chloé et Jeff, 2 anciens héticiens. A l’époque, j’étais leur intervenant à Hétic et depuis, il s’est passé un peu de temps… Mais comme quoi, garder contact favorise les retrouvailles !

Arrivés dimanche soir, ils sont restés jusqu’à jeudi matin et il est clair qu’en moins de 4 jours, il était nécessaire de les conseiller au mieux possible pour visiter la ville de Montréal, première ville de leur long trip en Amérique du Nord.

Autant être honnête, accueillir ces 2 zozos à l’appartement a été un vrai plaisir et vu que c’est l’été, j’ai eu l’occasion de les accompagner pour la plupart des sorties, notamment le soir. S’ils ont pu visiter l’essentiel de la ville durant les 3 journées, nos soirées étaient partagées entre de la bonne bouffe faite maison, un bon bars avec mes amis d’ici et enfin un bon bar à blues dans le centre ville (d’ailleurs, le band en question était une bonne surprise, ils assuraient grave !).

Et bien sur, ils ont pu déguster une bonne poutine bien chargée chez Dunn’s (l’été, c’est un peu plus long pour la digestion mais c’est passé).

En tout cas, ça m’a fait plaisir de les revoir et bien sur, vous pouvez revenir quand vous voulez (peut-être testerez vous l’hiver ?).

A l’heure ou j’écris ce post, nos deux amoureux doivent être à Boston, probablement sur le départ vers New-York. Bonnes vacances à vous deux et à bientôt ! 🙂

IMG_4076

IMG_4080