Retour sur le Festival Indépendant Ludique de Montréal (FILM)

Cette année a eu lieu le FILM de Montréal, qui correspond en fait au Festival indépendant du jeu vidéo à Montréal. Ayant un intérêt pour les jeux vidéo issu du milieu indépendant (il faut dire qu’on trouve beaucoup de bonnes surprises), j’ai eu l’occasion d’y aller le samedi. Si je salue l’événement et l’accueil reçu, une chose m’a tout de … Lire la suite

Le bar/café Kafein du centre-ville

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de découvrir un nouveau bar sympathique en centre-ville : le Kafein. Planqué dans la rue Bishop, un peu au nord de Ste-Catherine, le Kafein se compose de 2 étages. Y étant allé 2 fois, j’ai pu tester les 2 étages avec 2 ambiances différentes. Le demi sous-sol a un côté bar un … Lire la suite

Montréal Points de vue au Musée McCord

Le weekend dernier, j’ai eu l’occasion d’aller voir  3 expositions intéressantes au musée McCord de Montréal. Le Musée McCord se veut être la référence en matière d’histoire à Montréal. A peine arrivé, on me dit que c’est gratuit car en effet, chaque premier samedi du mois, l’entrée au musée est gratuite. Cool ! J’en ai alors profité pour voir 3 … Lire la suite

Canadiens de Montréal VS Hurricanes !

Lundi, j’ai eu la chance d’aller voir enfin un match de hockey en live (merci pour les places Louis) directement au Centre Bell, le centre des sports et gros événements à Montréal.

Si voir une “game” de hockey à la TV est sympa, sans être extra, c’est évidemment une toute autre affaire en salle, face à la glace. L’ambiance était à son rendez-vous. Voir un match en vrai, c’est juste la grande classe internationale.

Le Centre Bell est vraiment immense et peut contenir jusqu’à  30 000 personnes si je me souviens bien. Avant le match, les gens sont relativement calmes mais dès que les joueurs arrivent sur la glace, ça gueule de partout. On acclame ceux qu’on soutient à gauche et on applaudit très timidement l’ennemi à droite.

C’est pas mal bruyant, mais dès que le jeu commence, tout le monde devient silencieux… Mais quand je vous silencieux, c’est silencieux, genre on entend juste les mouches voler. Et puis lorsque les joueurs se rapprochent des buts, les gens entrent en transe :D.

Par chance, j’ai eu de très bonnes places et je pouvais discerner sans problème le faciès des joueurs. J’en ai profité pour parfaire mes connaissances sur les règles du hockey (merci Marie-Claude).

En ce qui me concerne, je trouve le principe de la pénalité assez fun. Si l’on est habitué en France aux cartons rouge avec le foot, les pénalités au hockey sont représentées par des exclusions temporaires (2 min) du ou des joueurs concernés. En clair, ça donne l’impression que l’arbitre dit au pénalisé “Va dans le coin, tu es puni pendant 2 minutes“. Ça donne une impression assez scolaire, genre le vilain garnement qui doit porter son bonnet d’âne dans un coin quelques temps.

Et puis ce que j’aime avec le hockey, c’est que c’est tout sauf un sport de chochottes contrairement au foot. Désolé pour ceux qui me lisent et qui aiment le foot, mais les mecs qui font sembler de souffrir au ralenti car on a marché sur leur petit doigt de pieds, je trouve que ça casse le rythme de jeu trop souvent et ça finit par être blasant.

Ici, ça se bouscule, ça se plaque contre la vitre et la glace, ça bouge vite et généralement, le jeu est arrêté si un joueur faite une faute… Mais genre une vraie faute (donner un coup de bâton gratuit dans le visage ou une partie du corps, hors-jeu, etc). Et bien sur, si vous voyez un joueur accrocher le goal adverse, vous avez de grande chance qu’il se fasse vdémolir devant vous car… On ne touche pas au goal adverse, c’est interdit !

Bref, ce match était intense et voir du hockey de près, c’est juste très impressionnant. Malheureusement, l’équipe de Montréal a perdu mais cela n’a en rien entravé le plaisir que j’ai eu à regarder ce match.

A refaire, quand cela sera possible…

Festival de jazz à Montréal édition 2011 !

L’édition 2011 du festival de jazz se terminant aujourd’hui, je dois avouer que je l’ai autant apprécié que l’année dernière.

Cette année, j’ai eu l’occasion d’aller voir un battle entre l’orchestre Glenn Miller et l’orchestre Artie Shaw. Du grand jazz, une musicalité divine, tout ça dans une merveilleuse salle et avec une bonne ambiance. Chaque orchestre pique des morceaux connus à l’autre, s’échange de musiciens et fait vibrer toute la salle. Pour ma part, j’ai autant apprécié les 2 orchestres. Artie Shaw est à mon sens plus doué d’un point de vue musicalité mais l’orchestre de Glenn Miller sait mettre l’ambiance comme il faut !

Quelques jours après, je suis allé écouter le concert de Tigran Hamasyan, un jazziste d’origine arménienne. Ayant reçu beaucoup de bonnes critiques l’an dernier, je me suis décidé d’aller l’écouter. Là pour le coup, l’ambiance était différente. Musique un peu plus calme mais cet homme est un véritable maître du piano. La chanteuse qui l’accompagnait possédait également une belle voix, qui n’allait pas sans rappeler une certaine intonation de certaines musiques arméniennes traditionnelles….

Et puisqu’on parle de tradition, autant dire que Tigran marque un point là-dessus car sa musique sort vraiment du son populaire qu’on a l’habitude d’entendre chez les arméniens depuis près de 50 ans… Bravo !

Quelques morceaux que j’ai pu entendre :

Hormis cela, l’ambiance du festival est toujours aussi excellente. Plusieurs scènes, de la bière, des hot-dogs, du soleil (vers la fin) et de la chaleur, il y a toujours un artiste à écouter en extérieur, peu importe le moment de la journée. Seul bémol, la rue piétonnière principale pour s’y rendre est en travaux, ce qui a crée bien souvent des petits embouteillages piétonniers.

Victoire Hot-Dog, le fast-food du chien chaud à Montréal

Cette semaine, un collègue a voulu me faire découvrir un fast-food que je ne connaissais pas et qui, il semblerait, est réputé à Montréal pour ses célèbres chiens-chauds (hot-dog). D’après lui, c’est le meilleur fast-food de la ville. On part tôt pour éviter la file d’attente de malade. En arrivant, l’enseigne donne l’impression d’être un simple fast-food et il faut … Lire la suite

Fast-food Ôbol : mangez santé pour… pas trop cher

Si j’ai pris l’habitude d’apporter chaque jour mon lunch fait maison au travail (et oui ici pas de ticket resto), le vendredi reste un jour ou j’aime bien tester une nouvelle place pour manger pas loin du taf. Cette semaine, une collègue m’a fait découvrir un endroit nommé Ôbol : planqué dans un demi sous-sol, ce fast-food, très axé sur … Lire la suite

Kanda : du japonais bien frais à volonté !

Manger japonais, j’adore. Mais j’avoue être assez difficile sur la qualité depuis mon séjour au Japon. Depuis mon arrivé à Montréal, je n’avais pas vraiment testé de bons japonais, hormis le Wakamono. Seul bémol : pour bien se faire plaisir, il faut y mettre le prix… C’est ainsi que j’ai eu la chance de tester à deux reprises le Kanda, un … Lire la suite

Mister Steer : hamburger dans un cadre vintage

Mon boss m’a fait découvrir un autre restaurant au cadre assez vintage dans Montréal : Mister Steer. Spécialisé dans les hamburgers, Mister Steer est donc un bon restaurant de “junk food” où le service est rapide et les hamburgers pas mauvais du tout… En tout cas, les burgers, plus petits que la moyenne, restent bien stockos car à l’intérieur, la viande … Lire la suite

Dunn’s Famous où comment manger de bons spaghetti à la viande fumée

Ce midi, lunch offert par mon boss. N’ayant pas de préférence sur quoi manger, il m’a fait découvrir Dunn’s Famous, un restaurant de “smoked meat” à Montréal. A 5 min du boulot, le chemin ne fut pas bien long. Ultra Vintage sans faire trop touriste, on voit rapidement que le restaurant existe depuis les années 30. Quelques petits indices à … Lire la suite

Le Festival International de Jazz de Montréal (2/2)

Ca y est, le Festival International de Jazz de Montréal, c’est terminé ! En ce qui me concerne, j’ai vraiment beaucoup de considération pour cet événement que je considère comme majeur au Canada. La magie du Jazz et du Blues, un plaisir comblé chaque jour en venant voir quels sont les artistes qui jouent en ce moment… Découvrir de nouveaux talents, … Lire la suite

Le Festival International de Jazz de Montréal (1/2)

Lorsque l’on parle de festival à Montréal, il est difficile de ne pas entendre parler du Festival de Jazz. Cet événement, qui a commencé maintenant depuis près d’une semaine et dure jusqu’au 6 juillet, rassemble environ 600 artistes, ce qui est plutôt énormé. Cette année se déroule donc la 31ème édition de ce fameux festival. Concerts gratuits ou payants, il y … Lire la suite

La Compagnie Créole aux Francofolies

Les Francofolies, c’est un peu l’événement musical francophone de Montréal. Durant près de 2 semaines, de nombreux artistes francophones y participent et une bonne partie des concerts sont gratuits et en plein air :). N’étant pas spécialement fan de la chanson française, le plaisir fut grand lorsque je me suis aperçu que la Compagnie Créole allait y jouer. Vous savez, … Lire la suite

We want Miles Davis au musée des Beaux Arts

Pas spécialement convaincu par une visite d’une expo de verre au Musée d’Art contemporain, je suis néanmoins allé aujourd’hui assister à une exposition sur Miles Davis : We want Miles. Ayant toujours adoré le jazz, je ne pouvais pas la rater. L’expo m’a paru très riche, complète et bien organisée. De nombreuses photographies, peintures, dessins, instruments et costumes ayant appartenu au … Lire la suite

Déjà un retour aux origines culinaires

En me baladant autour de la station Guy Concordia, je suis tombé par le plus grand des hasard devant une boulangerie arménienne nommée Arouch.

Agréablement surpris, je constate qu’on y mange uniquement des lahmejoun (la pizza arménienne).

Ma montre affichait 16h mais peu importe, j’ai eu envie d’en manger un. Bon et bien figurez-vous que c’est vachement bon et qu’il y a quelques variantes mais je me suis contenté de savourer l’original, sans toppings supplémentaires.

En tout cas, le responsable qui a monté ça a trouvé un bon filon, ça ne coûte pas très cher (moins de $2 avec les taxes à l’unité). Si vous les prenez par 6 ou par 12, il y a une petite ristourne :D. Bref, si vous avez envie de manger un bon lahmejoun, allez-y !

Le magasin de la grosse pomme, bien évidemment présent…