Randonnée en Outaouais

Il y a un peu plus d’un an, j’avais fait une randonnée sur la route des Zingues. Ce weekend, avec 2 amis, nous avons fait une randonnée alternative en empruntant un autre chemin du même secteur pour se promener bien plus au nord.

Et comme si la leçon de l’an passé ne m’avait pas suffit, on a refait ça en plein de mois juin, période rêvée pour les moustiques et mouches noires. Qu’à cela ne tienne, en avançant sans s’arrêter, notre demi-journée de marche s’est déroulée sans encombre (seulement 2 piqures pour ma part). Quelques fleurs sauvages, quelques animaux pour nous dire bonjour et la découverte du Lac Rognon, petit, splendide, mais rempli de sangsues.

Le soleil étant au rendez-vous, nous avons pu une fois de plus contempler l’œuvre de Dame Nature en territoire sauvage.

Goûter le jus de l’Orange Julep

jus d'orange GibeauIl y a quelques jours, je suis allé tester les fameux jus d’orange de l’Orange Julep à Montréal. Situé à la limite d’Hampstead et de Côte des Neiges, l’endroit est facile à trouver car il est caractérisé par une énorme boule rouge en forme d’orange.

A l’arrivée, c’est très simple : on choisit la taille de son jus et c’est tout ! Apparemment, le parking de cette place est le lieu de rendez-vous de pas mal d’événements d’autos

Le jus : en fait, c’est du jus d’orange mélangé avec du lait. Pas mauvais, voire même très bon, ça peut devenir écoeurant si vous en buvez 1L en 5 minutes. Bref, pas besoin d’y aller chaque matin mais si vous habitez Montréal, testez au moins 1 fois si vous passez dans le coin.

 

Pic-nique au parc Jarry

Dimanche après-midi, le temps s’est prêté au pic-nique entre amis. Notre choix a été le parc Jarry. En fin d’après-midi, le coucher de soleil était de toute beauté !

Apprendre à faire du sirop d’érable comme les vrais !

Fin mars, en me rendant dans la région de Duhamel, j’ai pu apprendre l’ensemble du processus pour créer du sirop d’érable.

Weekend sous le soleil, écart de température important entre le jour et la nuit, les conditions étaient idéales. Les 2 jours étant similaires, je vais résumer l’ensemble des différentes étapes d’une journée de récolte.

D’abord, on enfile ses raquettes car il y a beaucoup de neige et on part en 4 roues ou à pied pour récoler l’eau des chaudières. Un seau dans chaque main et c’est parti pour la récolte. On vérifie chaque chaudière et quand on voit qu’elles contiennent pas mal d’eau, on verse le tout dans le seau. Avec 400 érables sur le terrain, on avait de quoi faire à 5 personnes… Sachant qu’un érable peut avoir 2 chaudières accrochées à son tronc.

Ensuite, toute l’eau récoltée s’en va dans le réservoir relié à la cabane à sucre. On prend une petite pompe à moteur et transfère l’ensemble de l’eau contenu dans le réservoir du 4 roues au réservoir de la cabane.
L’étape suivante consiste à faire bouillir l’eau qui s’écoule de ce réservoir dans la “machine” à faire le sirop. C’est d’ailleurs l’étape la plus longue car l’eau doit bouillir longtemps, très longtemps et à une température constante. Peu à peu, c’est la partie la plus sucrée de l ‘eau d’érable qui reste dans le réservoir.

Après quelques heures, l’eau d’érable est bientôt prête mais on en profite pour faire un petit cocktail alcoolisé. On prend une tasse, on remplit de gin à 1/4 du contenant et 3/4 avec de l’eau d’érable (encore bouillante). On déguste pendant que l’eau continue de bouillir.

Plusieurs thermomètres sont disponibles et c’est à une température précise qu’il faut vite retirer le contenu pour le verser dans la sirotière, qui contient elle-même un autre filtre pour épurer les saletés restantes et obtenir un sirop beau, bon et propre.

Une fois toute l’eau dans la sirotière, il ne faut pas traîner et vite commencer à remplir les boîtes de conserves vides avec le sirop. On remplit chaque boîte et on les scelle.

C’est un résumé rapide que je vous donne là mais j’ai trouvé ça extrêmement intéressant de connaître l’ensemble du processus. En plus d’un jour à l’autre, la couleur du sirop d’érable fabriquée n’était pas la même.

Cette couleur est dû à ce que l’arbre va nous donner en fonction de différents paramètres comme l’écart de température par exemple. J’ai eu la chance de pouvoir goûter à du sirop extra-clair : un vrai délice, ça se boit comme du petit lait !

Bref, une belle expérience qui demande de l’endurance et de la patience ! A refaire l’année prochaine.

29032013-IMG_7552

29032013-IMG_7562

29032013-IMG_7579

29032013-IMG_7592

29032013-IMG_7598

29032013-IMG_7604

29032013-IMG_7620

29032013-IMG_7628

29032013-IMG_7633

Le bar/café Kafein du centre-ville

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de découvrir un nouveau bar sympathique en centre-ville : le Kafein. Planqué dans la rue Bishop, un peu au nord de Ste-Catherine, le Kafein se compose de 2 étages. Y étant allé 2 fois, j’ai pu tester les 2 étages avec 2 ambiances différentes. Le demi sous-sol a un côté bar un … Lire la suite

Les lanternes asiatiques au Jardin Botanique

Avec du retard, le blog reprend son activité.

Courant novembre, une exposition sur la thématique des lanternes asiatiques a eu lieu.

A l’origine, le jardin botanique abrite une très grande variété de fleurs et arbres en tout genre. En arrivant sur place, j’étais content de savoir que l’exposition n’occupait qu’une petite partie car le jardin avait l’air vraiment immense (on parle de 3-4h pour tout voir). Pour faire simple, la culture asiatique  (Chine et Japon) était représentée à travers la réalisation de plusieurs centaines de lanternes travaillées comme il se doit.

Si le tout était fait dans du papier ultra renforcé, le temps nécessaire pour la réalisation du tout dépasse l’année de travail.

Je n’avais pas mon appareil photo sur moi donc les photos ont été faites avec l’Iphone. En revanche, le fait de voir toutes ces œuvres m’a redonné le goût de partir explorer l’Asie à nouveau !

Visiter le Biodôme de Montréal

La semaine dernière, j’ai (enfin) eu l’occasion d’aller au Biodôme. Vu du ciel, le tout ressemble à une grande bâtisse circulaire avec un dôme entièrement en verre. A l’intérieur, on se retrouve en pleine nature, et plus exactement à travers 4 écosystèmes que sont la forêt tropicale, la forêt laurentienne, le Golfe du fleure Saint-Laurent (notamment dans la région de … Lire la suite

Montréal Points de vue au Musée McCord

Le weekend dernier, j’ai eu l’occasion d’aller voir  3 expositions intéressantes au musée McCord de Montréal. Le Musée McCord se veut être la référence en matière d’histoire à Montréal. A peine arrivé, on me dit que c’est gratuit car en effet, chaque premier samedi du mois, l’entrée au musée est gratuite. Cool ! J’en ai alors profité pour voir 3 … Lire la suite

Le Full Flex Express 2012 à Montréal

Ce dimanche, j’ai eu l’occasion d’aller au Full Flex Express de Montréal. Ce festival electro dub dure une une demi-journée et fait défiler plusieurs artistes. La programmation avait l’air alléchante donc je n’ai pas trop hésité à prendre ma place.

Bon, je ne vais pas y aller par 4 chemins : ce festival était tout simplement génial. Il a été sans aucun doute l’un des meilleur show electro que j’ai pu voir et écouter de toute ma vie (Daft Punk reste indétrônable).

Le show s’est déroulé durant plus de 7h sur l’île Notre-Dame, proche du Parc Jean-Drapeau. Tokimonsta et Koan Sound ont fait l’ouverture avec de l’electro expérimental, assez doux et même un peu de Dubstep mais en plein après-midi, ça restait encore tranquille.

Lorsque le DJ Diplo est arrivé, l’ambiance est tout de suite montée d’un cran. Dubstep plus tonique, entraînant, j’ai bien aimé l’artiste.

En plus, ce qui était fun, c’est qu’il s’amusait à interagir pas mal de fois avec le public. Par exemple, il a sauté dans la foule, il est également allé se promener sur la foule dans un énorme ballon gonflé à l’air. Et puis de temps en temps il s’amusait à la provoquer un peu, tout en passant ponctuellement un peu de house au sein de ces mix…. Assez fun !

De temps en temps, on se prenait pas mal d’eau sur la figure envoyée par les tuyaux d’arrosage. Bon sang, qu’est-ce que ça faisait du bien de se faire tremper (35°C ressenti tout de même). Pendant ce temps, ça bougeait et dansait dans tous les sens, l’ambiance était déjà excellente. Autre trucs appréciable : malgré la foule, on avait quand même de la place pour bouger.

Puis vers la fin de soirée sont arrivées les 2 artistes que j’attendais : Pretty Lights et Skrillex. Autant dire qu’à ce moment là, le son envoyé était bien lourd, excellent et les versions live et remixées des morceaux étaient tout simplement splendides.

Pretty Lights envoyait plus du son Dubstep/HipHop/Electro alors que Skrillex balançait du gros Dubstep à l’état pur. C’était d’ailleurs assez impressionnant de le voir dans son gros vaisseau spatial en train de mixer devant une foule en folie. On notera une petite touche rappelant Daft Punk concernant l’écran d’arrière plan et le vaisseau spatial mais clairement, on a eu droit à du gros spectacle jusqu’à 23h30. Après ça, j’ai ramassé mes jambes pour rentrer chez moi.

Si ça repasse l’année prochaine, j’y retournerai sans l’ombre d’un doute !

Festival Juste pour rire – Hommage à la francophonie

Vendredi, j’ai eu la chance d’aller pouvoir assister à un gala du Festival Juste pour Rire dont le but était de rendre hommage à la francophonie par l’humour. Après avoir réservé au préalable ma place gratuite, le jour J est enfin arrivé. Animé par Jean-Luc Lemoine, le show était tout simplement excellent. Si le petit Jean-Luc avait parfois un peu … Lire la suite

Yuksek en live @ Montréal

Vendredi dernier, j’ai eu l’occasion d’aller écouter le DJ électro français Yuksek à la Sala Rosa. Cet endroit, qui sert aussi de restaurant espagnol (pas mauvais), dispose aussi d’une salle à l’étage. Plus “cosi” que le Métropolis, l’endroit est fort sympathique. Seul bémol : on meurt de chaud quand la salle est pleine et autant dire qu’il y en avait … Lire la suite

Ca déménage dans la Petite Patrie

Ça y est ! Ca fait maintenant un peu plus d’un mois que j’ai déménagé du Plateau Mont-Royal ! Depuis, j’habite dans le quartier de la Petite-Patrie, limite Villeray, entre le métro Beaubien et Jean-Talon. Je ne vous cache pas que j’adore mon nouveau quartier, qu’il y fait bon vivre et que ça fait bien plus “québecois”. D’abord, je suis … Lire la suite

Star Wars Identities à Montréal

Il y a 10 jours, un ami m’a offert une place à moitié prix pour aller voir l’exposition Star Wars Identities. Sans être un fan fini, j’aime beaucoup la saga et j’y suis allé.

En arrivant, j’ai appris que la première mondiale de cette exposition se déroulait justement… A Montréal ! Wow, je peux donc voir ça avant le reste du monde… Niarf !

Je vais aller droit au but : j’ai trouvé cette exposition très bien faite. 2h sont nécessaires si l’on souhaite prendre son temps et tout écouter. On en apprend plus sur la saga, mais aussi bien plus sur les sources d’inspiration de Georges Lucas et des moyens utiliser à l’époque (saviez-vous qu’il y avait une dizaine de personnes qui gérait la marionnette de Jabba dans les années 70 ?).

J’ai également apprécié que l’exposition fasse un rapprochement avec le développement de soi-même. Je trouve ça pas mal d’en apprendre plus sur le développement social de l’homme via des comparaisons avec Star Wars. Ce n’était pas obligatoire mais c’était bien intégré.

Autre truc fun : tout au long de l’exposition, vous construisez votre personnage Star Wars de A à Z. J’avais pas mal l’impression de me retrouver dans la configuration d’un personnage de jeux vidéo, mais c’était fun. En tout cas, si vous aimez Star Wars, cette exposition vaut le détour, ne serait-ce pour voir la plupart des éléments originaux du films, les explications sur les choix et la création des personnages, ainsi que la beauté des maquettes réalisées pour les vaisseaux.

Bon, par contre, désolé pour la qualité des photos mais pensant que les appareils étaient interdits, j’ai tout fait avec l’appareil caca de l’Iphone… Ca m’apprendra à être si méfiant ! Au passage, passez à la boutique de souvenirs, ils vendent des posters de malades !

2 ans à Montréal !

Le temps passe vite !

Voilà maintenant un peu plus de 2 ans que j’habite au Canada, et plus exactement à Montréal. 24 mois que je ne suis plus en Europe. Autant dire que je ne l’ai pas vu filer cette 2ème année.

Où j’en suis au niveau de mon permis ?

Je suis toujours avec mon permis jeune professionnel (JP). Ce dernier est valide jusqu’à fin septembre 2012 et j’attends avec impatience ma résidence permanente. Les procédures ont été lancées en juillet 2011 et à l’heure, seul le Québec m’a accepté puisque j’ai reçu mon CSQ (Certificat de Sélection du Québec) 1 mois après ma demande.

La paperasse pour le fédéral étant plus conséquente, j’ai reçu un accusé de réception de leur part en octobre 2011. Les étapes suivantes avancent et se déroulent bien. J’espère avoir ma résidence permanente d’ici la fin de l’été.

Qu’est-ce que j’ai fait de beau depuis mars 2011 ?

J’ai continué de travailler bien sûr mais j’en ai profiter pour visiter un peu plus l’Amérique du Nord. Duhamel, région de Tremblant, Chicago mais aussi New-York, les petits voyages à gauche à droite ont été nombreux et c’est tant mieux ! En mars, j’en ai également profiter pour rendre visite à l’un de mes meilleurs amis qui habite maintenant Los Angeles.

Est-ce que je compte rester plus longtemps ?

Assurément, oui ! Si j’ai demandé ma résidence permanente, c’est pour m’établir ici. Jusqu’à quand ? Aucune idée mais c’est sûr que ça ne se compte pas en semaines. Et je commence à me dire que j’aimerais bien m’acheter mon petit chez moi dans le coin, si l’occasion se présente.

N’est-ce pas trop dur après 2 hiver ?

La fameuse question ! Certains sont partis avant la fin d’un seul hiver, pour ma part, je suis toujours vivant et en un seul morceau ^^. Plus sérieusement, l’hiver n’est pas si terrible que ça à passer quand on est pas trop frileux. Il y a juste 2 mois de trop à supporter : novembre et février….

Mais c’est surtout en février que c’est le plus pénible car il fait encore bien froid et on commence généralement à être pas mal saoulé. Mon conseil : prenez une semaine de vacances en plein milieu du mois, ça vous fera le plus grand bien.

What else ?

  • J’ai monté en novembre le DoYouSEO, qui est l’association du référencement à Montréal. L’objectif a été de bâtir une communauté web autour du SEO pour promouvoir le métier et son intérêt. Depuis son lancement, l’Association évolue…
  • J’ai déménagé le 1er avril : oui, je sais, je n’ai toujours pas mis de photos mais c’est parce qu’il me reste encore pas mal de choses à ranger et un peu de déco à faire… Bientôt, bientôt, c’est promis !
  • J’ai passé le premier Noël de ma vie sans ma famille : une chose est sure, c’est difficile de faire ça loin de chez soi !
  • Je suis retourné près du Duhamel : autant dire qu’entre l’hiver et le printemps, il y a une sacré différence de décor au Québec !